Une nouvelle étude montre pourquoi vous devriez accepter les émotions négatives pour être plus heureux 

Qui suis-je
Elia Tabuenca García
@eliatabuencagarcia

Rester engagé dans différentes activités peut apporter des émotions positives et négatives, et certaines de nos réactions dépendent de notre âge

Ne stockez pas l'avocat comme ça : c'est dangereux

De nouvelles recherches montrent que s'engager dans de nombreuses activités différentes peut apporter des émotions positives et négatives, et que certaines de nos réactions dépendent de notre âge.





Une nouvelle étude menée par le Collège du sud de la Floride Cela montre que s'engager dans différentes activités tout au long de la journée provoque un ensemble différent d'émotions - ce qui est excellent pour notre santé, car cela signifie que nous apprécions davantage les petites choses de la vie quotidienne.

Par exemple, même dans le cas d'émotions négatives, ressentir une colère profonde peut signifier que nous avons une appréciation limitée de la situation que nous vivons. En revanche, si nous percevons un mélange de différentes émotions (par exemple la colère, la tristesse et la gêne), cela peut indiquer une expérience émotionnelle plus large et plus multiforme.

Dans cette étude, les données de près de 3.000 33 volontaires d'âge moyen, en bonne santé et bien éduqués ont été analysées. Il a été constaté que les personnes qui participaient à différentes activités chaque jour avaient des expériences émotionnelles différentes, à la fois positives et négatives. En particulier, les personnes âgées de 44 à 68 ans avaient un plus large éventail d'émotions positives que les personnes âgées de 84 à XNUMX ans.

L'étude portait notamment sur le temps que les volontaires consacraient à sept activités différentes : travail rémunéré, temps passé avec les enfants, activités de loisirs, activité physique, engagement dans des associations bénévoles, aide à des proches ou à des voisins, chant. Les participants ont enregistré le temps consacré à chacune de ces activités pendant huit jours consécutifs, ainsi que les émotions perçues lors de leur performance (tant positives que négatives). Ces données ont ensuite été utilisées par les chercheurs pour calculer les niveaux de hémodiversité.

(voir aussi : Émotions négatives : comment apprendre à les gérer et à les transformer en positivité)


L'émodiversité est un terme utilisé pour décrire une palette d'émotions riche et équilibrée, composée de 13 émotions positives (calme, plein de vie, satisfait, heureux, fier...) et 14 négatives (nerveux, gêné, irritable, effrayé, solitaire, frustré et etc.). Il est intéressant de noter que le temps passé par les participants à réaliser les différentes activités n'est pas associé à une émodiversité négative ou positive : cela suggère que ce n'est pas l'action unique qui compte, mais plutôt le temps total passé dans un large éventail d'activités. activités différentes.


Comme le montre cette étude, les jeunes ont des émotions plus fortes et plus variées que les adultes, car ils s'engagent dans des activités plus diverses : par exemple, beaucoup d'entre eux passent du temps avec des enfants - ce que de nombreux adultes ne font pas au fil des ans. De plus, les personnes âgées ont des émotions plus modérées ou monotones en raison de la sagesse accumulée au fil des ans ou de la stratégie visant à réduire les interactions sociales pour éviter les situations potentiellement négatives.

Suivez-nous sur Télégramme | Instagram | Facebook | TikTok | Youtube

Fonte : Journal de gérontologie



Nous recommandons également:

  • Passer du temps à l'extérieur a un effet positif sur le cerveau nouvellement découvert
  • Si vous n'exprimez pas vos émotions, vous risquez de détruire votre système immunitaire
  • 10 façons de développer l'intelligence émotionnelle
ajouter un commentaire de Une nouvelle étude montre pourquoi vous devriez accepter les émotions négatives pour être plus heureux 
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.