Tous à table : manger ensemble est une nourriture physique et émotionnelle

Manger régulièrement ensemble, en famille, est particulièrement bon pour le bien-être psychophysique des enfants. Les résultats d'une étude canadienne.

Ne stockez pas l'avocat comme ça : c'est dangereux

Manger ensemble, assis autour d'une table, c'est bon pour l'individu et la famille. Les bienfaits, selon une étude canadienne publiée dans le Journal of Developmental & Behavioral Pediatrics, sont à la fois physiques et mentaux et concernent, en particulier, les plus petits.





Que se passe-t-il lorsque nous sommes à table ensemble ? On mange bien sûr, mais on partage aussi, on développe des relations et des manières d'être avec les autres. L'heure du repas est un moment social et formateur ; renforce les liens entre parents et enfants et entre frères et sœurs. La présence d'au moins un des parents garantit que les problèmes qui peuvent surgir - sujets liés aux problèmes sociaux, soucis quotidiens normaux, commentaires sur ce qui s'est passé dans la journée - sont développés dans un environnement confiné familier et émotionnellement sûr.

Si dans la famille le niveau de communication est positif, constructif, pour les enfants cela devient une sorte "d'entraînement" à la communication avec les autres, avec des personnes extérieures à leur famille. En général - dit le professeur Linda Pagani, l'un des chercheurs - "notre étude suggère que les repas en famille sont un moyen efficace d'améliorer le bien-être des enfants" : en particulier, ils démontrent de meilleures capacités de communication et un meilleur équilibre émotionnel. Ils ont de plus grandes compétences sociales (et, selon l'étude canadienne, montrent au fil des ans moins de propension à exprimer des comportements agressifs et difficiles). Mais pas seulement : la recherche a également montré que les enfants ont une moindre propension à consommer des boissons gazeuses ou de la restauration rapide : manger des aliments cuisinés à la maison, en somme, éduque à la fois le goût et plus généralement une culture alimentaire plus saine.

Les bénéfices peuvent être enregistrés lorsque déjeuner ou dîner ensemble est une pratique régulière, non pas occasionnelle, et s'il devient vraiment aussi un moment de "rencontre". Manger ensemble c'est partager, échanger des avis dans une circularité sociale, se regrouper pour embaucher une nourriture à la fois physique et émotionnelle et - donc, après - pouvoir recommencer, plus fort et plus prêt, vers d'autres activités: s'applique à tous les âges. Et il a une « saveur » encore plus significative pour les plus petits : d'orientation, de soutien, de référence et d'entraînement.



Lire aussi:

  • 10 raisons de manger plus lentement
  • 10 façons d'aider les enfants à manger sainement

Peut-être qu'une étude scientifique n'était pas nécessaire pour montrer qu'être ensemble, en famille, c'est bien. Mais en ces temps de rush, où les horaires des familles sont chargés et où être présent, tout le monde, pour le déjeuner et le dîner n'est pas toujours facile, le studio canadien le rappelle et souligne l'importance - toujours et encore plus lorsque l'on a des enfants (en particulier , la recherche considère les effets sur les enfants dès l'âge de six ans) - d'un effort créatif et organisationnel en ce sens : repas partagés, qui ne sont pas un événement ponctuel et festif, mais qui ont une certaine régularité. Et qui laissent du temps et de l'espace pour un dialogue entre tous, pacifiquement : devenant ainsi une bonne nourriture pour l'esprit, l'esprit et le corps. De tout.



ajouter un commentaire de Tous à table : manger ensemble est une nourriture physique et émotionnelle
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.