Le vent du métro pour produire de l'électricité : le projet pilote à New Delhi démarre

Qui suis-je
Carlos Laforet Coll
@carloslaforetcoll

Produire de l'énergie est plus simple que vous ne pouvez l'imaginer. Un groupe d'étudiants et d'enseignants du Kalindi College de l'Université indienne de Delhi ont mis au point un moyen innovant d'exploiter l'énergie éolienne produite par les rames de métro

Il est sur le point de finir écrasé, sa mère le sauve

produits energia c'est plus simple que vous ne pouvez l'imaginer. Un groupe d'étudiants et d'enseignants du Kalindi College de l'Université indienne de Delhi ont trouvé une manière innovante d'exploiter lel'énergie éolienne produite par les rames de métro.





La vitesse des convois il pourrait donc être exploité pour produire de l'électricité. Le projet, qui fait partie d'un groupe de travaux sur ce secteur menés à l'université indienne, vise à utiliser le 'vent'produit par le passage des trains à grande vitesse lors de leurs déplacements quotidiens.

L'équipe, composée de 10 étudiants et deux professeurs, a proposé d'utiliser de petites turbines stratégiquement placées pour exploiter l'énergie. Chaque turbine a un rotor avec des pales. Lorsque le vent frappe les pales, elles commencent à se déplacer, produisant énergie mécanique. Cette dernière est ensuite convertie en électricité, qui peut être stockée dans des batteries spéciales.

Selon les membres de l'équipe qui ont développé le projet, je points d'entrée des tunnels et le point où le métro passe d'une ligne souterraine à une ligne de surface sont idéaux pour le positionnement turbine, car dans ces zones la vitesse du vent est plus élevée.

"Jusqu'à présent, nous avons effectué le travail théorique en utilisant uniquement les données de vitesse des trains que la Delhi Metro Rail Corporation (DMRC) nous a fournies. Selon nos calculs, une turbine devrait être capable de produire 200 à 500 watts de puissance par heure "en maximisant la puissance dans les sections où les trains atteignent une vitesse plus élevée, il a dit Charul Goel, l'un des membres de l'équipe.

La DMRC, pour sa part, a déjà donné aux étudiants la permission de placer une éolienne, en opération depuis quelques jours, dans une station de métro par l'intermédiaire d'un projet pilote.

Une fois les données fournies par le projet pilote collectées, l'équipe espère étendre le potentiel de la solution pour générer environ 3 kW de puissance pour produire de l'électricité grâce au vent.



Francesca Mancuso

Lire aussi:

- Espagne : le vent est la première source d'énergie produite par le pays

- Les 10 métros les plus étonnants du monde

ajouter un commentaire de Le vent du métro pour produire de l'électricité : le projet pilote à New Delhi démarre
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.