La Chine stocke des céréales et de la viande depuis des mois, portant ses approvisionnements alimentaires aux niveaux les plus élevés

Qui suis-je
Carlos Laforet Coll
@carloslaforetcoll
Auteur et références

Le pays de l'Est vise à développer le marché des semences afin qu'il y ait de la nourriture chinoise dans les bols chinois

Ne stockez pas l'avocat comme ça : c'est dangereux

La Chine accumule de la nourriture, notamment du blé et de la viande : si une première motivation était la sécurité alimentaire découlant de la crise du Covid, on pense maintenant que cette politique du « tout prendre » pourrait plutôt être liée à l'invasion russe de l'Ukraine. Au cours des huit premiers mois de 2021, la Chine a dépensé 98,1 milliards de dollars en achats alimentaires.





Le groupe public COFCO a conditionné des céréales dans 310 silos géants dans le port de Dalian, dans le nord-est du pays. L'opérateur chinois de viande Wh Group a acheté des entreprises en Europe. De plus, depuis le 2022er janvier 10, toutes les entreprises qui souhaitent exporter des produits alimentaires vers la Chine doivent s'inscrire auprès d'un site dédié des douanes chinoises afin de ne pas être en reste sur un marché massif, qui a augmenté de 17,4 % au cours de la dernière XNUMX années. La mesure couvre à la fois les secteurs de l'alimentation et des boissons, les aliments diététiques et les confiseries.

index

Lien entre la Russie et la Chine

Le lien politique entre la Chine et la Russie rendu encore plus stable avec le sommet bilatéral de février dernier, rebaptisé Pacte des JO, est indéniable. Alors que les feux d'artifice donnaient le coup d'envoi de la compétition olympique d'hiver, les deux pays ont publié une note conjointe soulignant leur collaboration croissante. Dans le communiqué de presse, il est souligné que :

Les deux parties s'opposent à l'abus des valeurs démocratiques par tout pays, à l'ingérence dans les affaires intérieures de pays souverains sous prétexte de sauvegarder la démocratie et les droits de l'homme et à la provocation à la division et à la confrontation mondiale. (…) Les deux parties sont prêtes à coopérer avec tous les pays disponibles pour promouvoir une véritable démocratie.

Une relation géopolitique également sanctionnée au nom de l'opposition des deux puissances aux forces extérieures qui cherchent à saper la sécurité et la stabilité dans leurs régions adjacentes communes et qui veulent s'immiscer dans les affaires intérieures des pays souverains sous n'importe quel prétexte. Surtout, suite à cette rencontre entre les deux délégations, la Chine a approuvé l'importation de blé et d'orge de toutes les régions russes après avoir racheté le grenier de l'Europe ou de l'Ukraine.



Des actions aux plus hauts niveaux

Depuis plusieurs mois, les premières alarmes étaient venues sur la politique alimentaire chinoise particulièrement agressive. D'une part, l'indice FAO des produits alimentaires avait enregistré une hausse des prix, notamment pour les céréales suite à cette ruée vers l'accumulation des commissions ; d'autre part, le département américain de l'agriculture avait prévenu que, selon les données en sa possession, la Chine serait en mesure de sécuriser 69% des réserves mondiales de maïs au premier semestre de l'année agricole 2022, 60% du riz et 51 % du blé à l'échelle mondiale. La Chine maintient ses stocks alimentaires à des « plus hauts historiques » : c'est ce qu'affirmait le directeur des réserves céréalières de l'Administration des stocks alimentaires nationaux et des réserves stratégiques, Qin Yuyun, en novembre dernier.

Le nouveau marché chinois des semences

Le géant de l'Est a cependant désormais un autre objectif à atteindre : l'autosuffisance alimentaire. Si au début c'était la peur de la pandémie et la nécessité de garantir à tous les aliments chinois des aliments sûrs et dans les bonnes quantités pour guider ces mouvements, aujourd'hui la situation semble changer rapidement. La crise d'approvisionnement en matières premières a certainement accéléré un autre processus de sorte que :

Les bols chinois sont principalement remplis de nourriture chinoise.

C'est le président chinois Xi Jinping qui a fait cette déclaration, selon CCTV, lors de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) : le pays, pour atteindre l'autosuffisance dont il a tant besoin, doit garantir une capacité de production sans précédent. Cela se traduit par la stabilisation de la production alimentaire, de maïs, de soja et d'oléagineux, ainsi que par le développement de l'industrie des semences, car la sécurité des semences est liée à la sécurité nationale.


Suivez votre télégramme Instagram | Facebook TikTok. Youtube


SOURCES : Reuters ; indice alimentaire de la FAO ; CCTV ; Communiqué du gouvernement chinois ; Enregistrement des entreprises alimentaires d'importation en Chine

Lire aussi:

  • Parce que la Chine accapare plus de la moitié des réserves mondiales de blé, de maïs et de riz ;
  • Guerre en Ukraine : et si la Chine reprenait Taïwan dans le chaos ? ;
  • Blé, prix qui explosent et stocks au plus bas : dans deux mois on risque d'en manquer

 

ajouter un commentaire de La Chine stocke des céréales et de la viande depuis des mois, portant ses approvisionnements alimentaires aux niveaux les plus élevés
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.